l'apres

Trop gros, trop mou, trop flasque, trop zébré, trop capitonné, trop pendant, trop, trop, trop... trop loin de ce qu'il était et pourtant je n'ai jamais fait partie de celles qui se trouvent bien. Je n'ai jamais vraiment été bienveillante avec mon corps, et en même temps de je ne suis jamais vraiment donné des moyens de me sentir au top. Je n'ai pas d'idéal de poids si ce n'est celui où je me sentirai bien. Depuis mes deux grossesses je me trouve molle, je m'étais dit que je prendrais le temps de faire du sport mais en fait je me rend compte que je n'arrive pas à me dégager du temps pour ça (je sais que c'est une question de volonté, il faut croire qu'il y a des choses que je fait passer avant). Du coup je crois que je ne m'habille pas (plus) vraiment bien, j'ai l'impression que rien ne me met va bien... Pour certain-e-s ça pourrait être pire, ça pourrait être mieux, mais c'est le regard que je pose sur moi qui m'importe. 
Alors en attendant de me trouver méga-hypra-bonne (et ce quel que soit le nombre de mes bourrelets ou le chiffre sur la balance (en vrai on n'a pas de balance comme ça c'est réglé)) j'essai d'apprendre à m'accepter comme ça pour le moment et puis on verra demain pour le reste !